3 astuces géniales pour ne plus penser ni dire : j’ai perdu mon temps

C’est fou en ce moment, comme la moindre contrariété ou frustration se transforment en mine d’or ! Où je peux y puiser des réflexions enrichissantes pour fabriquer ensuite un article ! Aujourd’hui, par je ne sais quel miracle ou mécanisme de mon cerveau, j’ai trouvé 3 astuces géniales pour ne plus penser ni dire : j’ai perdu mon temps !

Par le passé, perdre mon temps était la chose la plus horrible qu’il puisse m’arriver. Toute petite déjà, je ne supportais pas attendre. De plus, cette idée de perte mon temps s’est empirée avec une formation sur la productivité (lien ) . Normal avec ce genre d’informations apprises : perdre son temps c’est perdre son énergie, donc se sentir épuisé, démotivé, etc… ! Le temps est une ressource limité, une fois perdu, on ne le retrouve plus..

Donc, mettant en pratique ce savoir, j’ai associé (à tort) perte de temps = mauvaise humeur= mauvaise journée. Du coup, chaque fois que j’avais le sentiment de perdre mon temps, je me sentais déprimée. Et cela se ressentait dans mon entourage.

Par exemple, une de mes collègue me dit un jour :

“Oh là ca ne va pas toi?

Bah non ça ne va pas, il m’a fallu 40 minutes pour rentrer au lieu de 10 minutes à cause de la grève ! Je suis déprimée normal !”

Si cette situation est normale et évidente, alors j’ai le plaisir de vous donner donner tort. Non, ce n’est pas normal, car votre attitude n’est pas bonne.

Je le sais puisque j’ai moi-même continué longtemps dans ce sens. Jusqu’à aujourd’hui, où j’ai encore eu l’impression que cette fois-ci, le temps m’échappait. Mais voilà, Eureka ! J’ai découvert des solutions à cette problématique !

Alors si vous aussi, vous vous pourrissez la vie en associant perte de temps et mauvaise journée et en adoptant une attitude négative face à cette perte, lisez la suite !

D’ailleurs, commençons par prendre conscience de cette association incorrecte : il est tout à fait possible de perdre du temps et passer un bon moment, par exemple sur un lobby, comme le fait de créer, faire un puzzle, ou simplement regarder une série !

Voici donc ces 3 astuces pour ne plus penser ni dire : j’ai perdu mon temps ! De toute évidence, elles ont prouvées leur efficacité immédiate !

Retour à l’instant présent.

Il est si facile d’être emporté par le tumulte de nos pensées, négatives ou non. Lorsque vous sentez perdre votre temps, prenez une pause. Regardez autour de vous. Eloignez-vous de vous-même et de votre ego, et contemplez le monde. Laissez tomber vos pensées et laissez place à la beauté de l’instant présent.

Pour commencer, tournez la tête pour regardez partout autour. Prêtez attention aux objets, à leurs détails, les mouvements, les couleurs, leur nuances, la lumière, etc.. Le tout avec un regard neutre et sans jugement, comme un regard neuf, comme un regard d’enfant.

Maintenant, fermez les yeux et portez votre attention sur votre ouïe. N’analysez pas, contentez-vous d’écouter les bruits proches, lointains, ou le silence. Prenez conscience de chaque son perçu.

Enfin, faites appel à votre sens du toucher et à votre odorat. Quelles sont les odeurs senties? Vos points d’appui ? Quel température fait-il ? Ne répondez pas, et ressentez-le.

Pour finir, utilisez tout vos sens en même temps pour observer pleinement l’environnement.

Avez-vous déjà remarqué le bruit des feuilles dansante au gré du vent ? Avez-vous prêté attention aux formes majestueuses que dessinent les nuages dans le ciel ? Ressentez-vous le doux parfum des fleurs, transportée par la brise et la pluie ?

Le monde qui nous entoure est empli de merveilles, mais trop souvent, nous sommes trop absorbés pour les voir. Absorbé par cette idée de perdre votre temps, vous oubliez l’instant présent, si précieux pourtant.

En pratiquant le retour à l’instant présent, vous pratiquez une magie puissante et épanouissante. Cette simple contemplation rappelle à quel point que la vie est un kaléidoscope de couleurs et de sensations. Alors, ouvrez les yeux, et découvrez que le temps passé à s’émerveiller, à vivre l’instant présent est tout sauf du temps perdu.

3 astuces géniales pour ne plus penser ni dire : j'ai perdu mon temps.  Photo de Aleksandra Sapozhnikova

Introspection et l’accueil de vos émotions.

Une fois que votre attention portée à l’extérieur de votre corps, recentrez-la à l’intérieur de vous-même. Pour cela, plongez au cœur de vos pensées et de vos états internes.

Lorsque l’on déclare “avoir perdu son temps” il est fort probable qu’une émotion désagréable soit cachée derrière ces mots. Cela peut être de la frustration, du regret, de l’anxiété ou même la colère.

Dans ce cas, entamez un dialogue en accueillant votre émotion. “Qu’est-ce que tu essaies de me dire, petite émotion ?” Une fois cette question posée, écoutez attentivement la réponse, afin de laissez partir cette émotion, qui sera très contente d’avoir eu cette discussion avec vous !

Par conséquent, prenez conscience de vos émotions et discutez avec elles ! Prenez le temps de les écouter et de les ressentir, au lieu de penser à votre temps perdu !

La cerise sur le gâteau : l’AMP.

Quessecé l’AMP ? L’attitude mentale positive !

L’ AMP est une vision optimiste envers la vie, caractérisée par la résilience et la recherche de solutions. C’est une attitude permettant de tirer des leçons des moments difficiles. En résumé, il s’agit de créer du positif à partir du négatif. Comment transformer une perte de temps, une situation négative en une opportunité.

Cette astuce, c’est la meilleure, la cerise sur le gâteau, le clou du spectacle, celle qui clôture la fin avec un magnifique feu d’artifice ! En effet l’AMP va laisser vos émotions désagréables de coté ( une fois les avoir entendues et acceptées bien sur! ) pour faire place à la créativité, l’inspiration, la joie, l’espoir et plus encore ( non je ne suis pas surexcitée gniiiiii !!!)

Lorsque l’on se surprend à penser que l’on a perdu son temps, l’attitude mentale que l’on adopte peut faire toute la différence.

L’attitude mentale positive pousse à utiliser chaque instant comme une occasion d’apprendre et de s’améliorer. En cultivant cette attitude, vous arrêterez d’avoir perdu votre temps, car chaque moment deviendra une occasion en or.

C’est un choix puissant, car cela signifie que, face à des situations qui semblent être une perte de temps, vous pouvez les aborder sous un nouvel angle.

De toute évidence, c’est grâce à mon AMP que cet article est écrit ! En effet, au lieu de me dire : “Woaw, encore une journée comme hier où j’ai perdu mon temps” , j’ai tout d’abord commencé à vivre l’instant présent, puis j’ai dialogué avec mes émotions et pour finir l’AMP (ou moi-même) prend le relais, en mettant ma créativité à l’épreuve et mon envie d’apprendre dans l’adversité !

En utilisant ces forces phénoménales de l’AMP je me suis mise à penser : Et si je voyais plus loin que la simple perte de temps ? De ce fait, j’ai trouvé des solutions, je n’ai pas perdu mon temps, je l’ai utilisé de manière constructive, j’ai même écrit un article grâce à cette soi-disant perte de temps ! Incroyable, non ?

3 astuces pour arrêter de dire j’ai perdu du temps.

La conscience de l’instant présent, l’accueil de vos émotions, ainsi que l’attitude mentale positive sont trois astuces puissantes pour transformer votre perception du temps. Le monde qui nous entoure est rempli de merveilles, et votre attitude est importante pour les apprécier pleinement. En combinant ces trois approches, vous cesserez de penser : oh non, j’ai -encore- perdu mon temps

Comment envisagez-vous d’incorporer ces pratiques dans votre quotidien ?

N’hésitez pas à partager vos expériences et découvertes !

Prenez une seconde pour partager et inspirer !

14 réflexions au sujet de “3 astuces géniales pour ne plus penser ni dire : j’ai perdu mon temps”

  1. Génial 🤩 C’est voir le cadeau caché derrière chaque événement inconfortable aussi ! Je le vis à fond actuellement.
    Et oui le sentiment de perdre son temps est très fort chez l’entrepreneur parfois. Car on veut Faire, pensant qu’être productif+++ va nous amener au succès.
    Mais ne rien faire et Être amène la créativité… J’expérimente cela, la reconnexion à soi, pour surfer sur les évènements.
    Merci pour tes tuyaux Sidonie 🙏 C’est très précieux !

    Répondre
  2. Bonjour,

    Votre point de vue sur la manière dont nous associons souvent la perte de temps à une mauvaise journée est particulièrement pertinent. Il est essentiel de se rappeler que chaque moment peut être une occasion d’apprendre et de grandir

    Répondre
  3. Merci pour ton article. J’ai été particulièrement sensible quand tu abordes la résilience et la recherche de solutions. C’est là que nous avons à travailler particulièrement parce que nous avons pris l’habitude de régurgiter un savoir. Or, cette capacité de résilience et de recherche de solution est essentiellement demandé dans des domaines que l’on ne connaît pas, dont on sait, ne pas maîtriser les voies de sortie. je ne peux que souhaiter que nous ayons davantage d’expérience qui sollicite une volonté de créer des voix avec la conviction qu’elle n’existent pas.
    Parfois, parmi les personnes que j’accompagne, certaines me disent, « je ne trouve pas… ». En me disant cela, elle espère se dédouaner. C’est alors que je leur dis que ce que j’attendais d’elle, ce n’est pas qu’elle trouvent uniquement. Il est vrai que l’on peut trouver ce qui a déjà été créé par quelqu’un d’autre. Mais quand cela n’a pas été inventé ou créé, il nous incombe à nous de créer le chemin correspondant à nos besoins.
    Merci encore et bonne route.

    Répondre
  4. Salut !

    J’ai vraiment pris plaisir à lire ton article sur la perception du temps. Sacré sujet !

    Les trois astuces que tu as présentées, notamment l’AMP (qui m’était jusqu’alors inconnu), sont de précieux rappels.

    Elles nous montrent que nous avons toujours la possibilité de choisir notre perspective, quelles que soient les circonstances.

    Merci d’avoir partagé ces réflexions.

    J’attends avec impatience ton prochain article.

    Répondre
  5. Super article. Le titre m’a interpelée. Et oui ! j’ai 71 ans et, chaque jour, j’ai peur de gaspiller le peu de temps qu’il m’est encore donné de vivre. Après mon premier infarctus, j’ai vu la vie différemment et j’ai banni le négatif : “il s’agit de créer du positif à partir du négatif” écrivez-vous. C’est LA recette qu’il faudrait répandre à tout prix.
    Merci pour ces recettes.

    Répondre
  6. Merci pour tes idees que je partage. Il y a seuleument une petite chose que je voudrais rajouter. Souvent plus qu’une emotion (qui arrive apres la pensee), on a le jugement (ou parent persecuteur) qui nous tue et nous dit “tu es en train de perdre ton temps”. La question interessante a se poser est “dou vient cette voix, qui le disait dans mon enfance?”.

    A bientot.

    Beatrice

    Répondre
  7. J’ai trop souvent eu l’impression de perdre mon temps, pas facile de se séparer de cette idée-là dans le monde où l’on vit. Et pas facile non plus d’avoir une vision positive quand on déprime. Mais j’ai appris à profiter du temps que je perds et je me dis que j’ai appris beaucoup de choses pendant ce temps. merci pour cet article et ces conseils

    Répondre
  8. Merci pour cet article qui fait du bien. Je n’irai pas jusqu’à dire que penser perdre son temps est quelque chose de mal (ça peut faire partie du chemin 🙂). Je dirai plutôt que ça se travaille et ton article est une bonne aide pour le faire !
    Love it !

    Répondre
  9. Le temps est en effet un vrai sujet dans notre monde actuel ou on essaie de tout faire rentrer au chausse pied, j’aime beaucoup les astuces que tu communiques dans cet article et je ne connaissais pas l’AMP. Je vois que c’est de Napoléon Hill, j’ai un livre de lui. Je vais le découvrir.

    Répondre
  10. Je me suis bien retrouvée dans cet article qui est un très bon rappel des évidences.
    Il y a trop ce rapport à l’urgence présent et les 3 astuces dans ces moments sont un trésor

    Répondre
  11. Mais oui, tu as raison ! Moi quand je commence à m’auto-culpabiliser parce que je n’arrive pas à avancer sur mon travail comme je voudrais et que du coup je prends une pause, à la place de “je perds du temps”, je me dit “je choisis de me détendre pour avancer plus efficacement par la suite” 🙂

    Répondre
  12. Il y a une telle pression autour de l’optimisation du temps ! Ralentir est loin d’être facile… en ce qui me concerne, c’est le yoga qui m’aide à revenir à l’instant présent, car passer par le corps est plus facile que de juste s’assoir pour méditer par exemple. Et cela a des répercussions positives dans le quotidien, avec le réflexe de l’AMP comme tu l’expliques bien 😉 Merci pour ces conseils !

    Répondre
    • Oui c’est vrai! Toujours gagner du temps, ne pas perdre son temps, ces idées se répandent de plus en plus et cela impacte fortement notre conscience ! Je rejoins ton point de vue de l’instant présent avec le corps, bien que je ne pratique pas le yoga, la sophrologie aide énormément aussi 🙂 Merci à toi

      Répondre

Laisser un commentaire